Les Rencontres Photographiques de Dunkerque

« Refaire le monde est une tâche insignifiante.- Ce n’est pas le monde qu’il s’agit de refaire, mais l’homme.  » Albert CAMUS, Carnet II, janvier 1942 – mars 1951, Gallimard, 1964.

De nos certitudes durement éprouvées ces deux dernières années,
qu’avons-nous appris ? Qu’il est nécessaire de changer les choses, de changer le monde. Certes, c’est évident, cela ne peux continuer en l’état. Cependant, nous souhaitons vivement ajouter à cela ce que nous dit Albert CAMUS, fervent militant qui, face aux désordres du monde dont il était témoin, s’est attaché à affirmer la responsabilité de l’humain à changer ce qu’il est lui-même, avant même d’imaginer pouvoir changer le monde. Ce que nous vivons est ce que nous sommes. Soyons lucides et responsables ! Mais ici pas de culpabilité, plutôt un encouragement à agir, car nous avons le pourvoir d’agir, n’en doutons pas.
Dans notre engagement continu, au Château Coquelle, nous avons
l’espoir que ce que nous apportons, nous et tous nos compagnons acteurs de la culture, est essentiel à la prise de conscience de notre propre responsabilité dans les désordres du monde. Cela passe par l’accès à la connaissance, par la construction de connaissances, par la formation d’un esprit critique et lucide, par la reconnaissance de la valeur de l’émotion vécue et partagée, par l’engagement à faire progresser le genre humain dans l’utopie d’un monde meilleur.
En cette fi n d’année 2021, nous allons vous y aider encore avec
enthousiasme et engagement. Ainsi, dans le foisonnement des propositions à venir sur ce trimestre, retenons quelques éléments saillants : La Vie de Château proposera en septembre un moment festif et positif, nous avons en effet envie de nous revoir autour de tout ce que avons tout de même réalisé, produit et partagé en ces temps difficiles ; comme nous avons envie de partager la reprise et le futur.

Le projet Passerelles qui accompagne par la présence culturelle et
artistique le Plan de Renouvellement du quartier Degroote à Téteghem Coudekerque-Village, proposera aux artistes Nanda GONZAGUE pour la photographie et Élodie MORA pour les arts du récit, le résultat de deux résidences de création alliant témoignage, émotion et questionnement. Récits sans frontières développera à son habitude son rendez-vous de novembre dans sa programmation étendue à l’échelle intercommunale, là aussi sur des questionnements de notre temps.
Tout cela sera accompagné d’autres propositions diverses et multiples qui, au travers de la pratique, de la diffusion, de la création et de la mise en débat, affirment en profondeur nos visions partagées du monde. Enfin et de manière significative, merci à chacun et chacune qui participe de près ou de loin, à ce que notre aventure commune perdure.
Paul LEROUX, Directeur du Château Coquelle, le 16 07 21.

Le Château Coquelle dispose d’une galerie qui lui a permis de mettre en œuvre des expositions de photographie. Ce travail repose sur les objectifs suivants :

  1. Développer un cycle annuel d’exposition qui permet de construire des espaces de débats et de conférence associés aux présentations des expositions.
  2. Permettre l’émergence artistique par l’accueil une fois par an d’un artiste en devenir qui réalise sa première exposition.
  3. Apporter une ouverture esthétique et artistique par l’accueil d’artistes et plasticiens en photographie contemporaine.
  4. Construire un processus d’accessibilité des expositions aux temps scolaires et structures partenaires collectives.

Découvrez toutes les programmation trimestrielles 2020/2021 du Château Coquelle, dans et hors les murs :

Stages de découvertes de la photographie : 

Initiation à la photographie : 70€ + 10€ d’adhésion
Dates à venir 
Ce stage permet la compréhension des fonctions élémentaires de l’appareil photo et de ses accessoires. Nous verrons aussi l’importation et l’amélioration des images. 

 

La photo argentique : 35€ + 10€ d’adhésion
Dates à venir 
De la prise de vue au tirage en laboratoire (à l’issu du stage accès au laboratoire de manière libre). 

Possibilité de créer des stages spécifiques pour des groupes : n’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails. 

Résidences d’artistes 

Différents projets de résidence de création sur le territoire sont mis en œuvre.

Bertrand Meunier

Poursuivant son travail photographique sur les territoires de France, Bertrand Meunier débute une résidence sur le territoire dunkerquois qui se poursuivra jusqu’en 2023. C’est à la « jeunesse », confrontée durement aux incertitudes en ces temps de pandémie, que Bertrand Meunier s’intéresse pour cette résidence de création. Son travail en noir et blanc, en argentique est aussi un travail autour d’images qui se découvrent lentement, plus tard, à rebours de l’instantanéité des images contemporaines.

Angyvir Padilla

Le Château Coquelle accompagne la résidence de Angyvir Padilla dans le cadre de Watch This Space, programme dédié à la création émergente porté par le Réseau transfrontalier d’art contemporain 50° Nord. Le Château Coquelle soutient et accompagne le travail d’Angyvir Padilla, met à sa disposition les ateliers photos et terre, tisse des liens entre l’artiste et les usagers des ateliers et construit avec son partenaire de territoire le FRAC Grand Large une programmation commune à l’occasion de l’exposition de son travail de décembre 2021 à avril 2022.

 

Charles Fréger – Première ligne –

Si l’essentiel du travail de Charles Fréger se déploie dans le champ de la photographie, avec le projet « Première ligne », il souhaite aborder une nouvelle forme : le tableau vidéo. Filmée en plan horizontal, en long travelling, au ralenti, la vidéo suit la progression de la première ligne de carnavaleux sur la plage de Malo-les-Bains. La bande compacte avance, cannes-parapluie en l’air, prise entre le bandeau de sable et celui dessiné en arrière-plan par la mer. Le Château Coquelle, en relation avec la cellule cinéma de la Ville de Dunkerque est associé sur l’accompagnement et la co-production de ce projet vidéo. Le tournage est prévu entre novembre 2021 et janvier 2022.

AILLEURS

The Walk – La petite AMAL

16 octobre 2021au théâtre de la Licorne à Dunkerque

Good chance Theatre et Handspring puppet compagny s’associent pour réaliser un festival artistique itinérant mettant en exergue le parcours d’une marionnette géante âgée de 8 ans et prénommée AMAL. Cette marionnette représente les enfants séparés de leurs familles qui prennent le chemin de l’exil depuis la frontière turco- syrienne jusqu’à l’Europe. Elle arrive en France en septembre, passe par la Suisse, l’Allemagne, la Belgique et arrive à Dunkerque le samedi 16 octobre avant de rembarquer via Calais pour le Royaume-Uni.

Le 16 octobre, le Château Coquelle propose un atelier photo avec la marionnette AMAL. Les participants sont photographiées avec la marionnette devant un stand dédié et repartent avec leur portrait imprimé.

Dans le cadre du projet The Walk – La petite AMAL

En partenariat avec la bibliothèque centre de Dunkerque.

Rendez-vous d’images avec Christiane Vollaire et Philippe Bazin autour de leur ouvrage Un Archipel des solidarités.

12 octobre 2021 à la bibliothèque centre de Dunkerque

Un Archipel des solidarités est issu d’un travail de terrain mené en Grèce de 2017 à 2020 par la philosophe Christiane Voltaire et le photographe Philippe Bazin. Le livre présente la puissance des réseaux de solidarité, face à des politiques globales destructrices. Il donne à penser ainsi un autre possible politique et une énergie du commun. Lors d’un travail de résidence et d’exposition mené en 2018-2019 au Château Coquelle, Philippe Bazin a documenté les conditions de vies des personnes exilées à Calais.

Les Photaumnales, festival organisé par Diaphane, Pôle photographique en Hauts-de-France

du 18 septembre 2021au 02 janvier 2022

Le Château Coquelle est associé aux Photaumnales 2021 par le biais du prêt des photographies réalisées par Jean-Marc Zaorski et Dahou dans le cadre de « Regards sur le carnaval Dunkerquois » en 1994 et par l’exposition de la série « Bateau Ivre » de Pascale Séquer, réalisée lors d’une résidence de la photographe au Château Coquelle en 2016.

D’autres collaborations en cours et à venir :

Sur la saison à venir le Château Coquelle va poursuivre sa
démarche collaborative avec des partenaires du territoire, tels
que le FRAC Grand large — Hauts de France, 50 ° Nord, La
Plateforme, Fructose, La Halle aux Sucres, …
Ces collaborations pourront prendre des formes diverses allant
de l’accompagnement fonctionnel jusqu’à de la coproduction.
Dans ces collaborations, retenons une collaboration spécifique
au champ de la photographie, à savoir le lien créé avec l’Institut
Régional pour la Photographie. Le Château Coquelle fait déjà
partie de son Comité d’experts associés, auprès du CRP, de
Diaphane et de Destin Sensible ; et des coopérations concrètes
seront développées à l’avenir dans différents domaines de la
photographie.

Centre de ressources photographiques

Au titre du Centre de ressources photographiques, le Château coquelle poursuit une politique d’acquisition annuelle de documents (livres d’art, catalogues d’exposition,…). Ces acquisitions viennent compléter une collection déjà significative qui fait l’objet d’une exploitation continue au sein des ateliers et stages de pratique photographique.