Récits sans frontières

En collaboration avec la Communauté Urbaine de Dunkerque, le Château Coquelle porte depuis 2015, le festival intercommunal des arts du récit, nommé « Récits sans frontières »

  • « Monstres et Merveilles » de Françoise BARRET : samedi 12 juin 2021 à 17h00 au Musée des Jeux Traditionnels de Loon-Plage
  • « Kalebala » par la compagnie Illo Tempore : samedi 10 juillet 2021 à 18h30 à Bourbourg
  • L’été des Balises par Carole JOFFRIN : du mercredi 28 au samedi 31 juillet 2021 dans les bibliothèques et médiathèques du réseau des Balises (calendrier des représentations)
  • 10ème Université d’Eté « Rebelles » : les 25 et 26 août 2021 (programme détaillé)

Séances scolaires

Dans le cadre du festival, des séances scolaires sont aussi proposées exclusivement aux publics des différentes écoles du territoire.

Les Petites Résidences

Chaque trimestre le Château Coquelle invite un conteur, une conteuse, un collectif d’artistes ou une compagnie dans l’optique de sensibiliser les publics aux arts du récit.
L’équipe artistique peut conduire toute action appropriée : ateliers, stages, répétitions ouvertes au public, interventions diverses, ainsi que  la diffusion de spectacle.

Les Bonimenteurs / avril 2021
Les artistes de la compagnie des bonimenteurs ont remis au goût du jour l’art du boniment. Le théâtre de rue est pour eux une démarche essentielle, un choix philosophique qui leur permet de toucher le spectateur “sans frontière ni barrière” pour qui la sélection culturelle est bien moindre que dans un théâtre classique. Ils travaillent actuellement sur leur nouvelle création “Michel deux fois” en théâtre de rue conçue comme une déambulation qui suit le personnage de Michel sur sa vie et sur ce que sa vie aurait pu être s’il avait fait d’autres choix. Michel deux fois sera un spectacle déambulatoire en 4 tableaux pour 140 spectateurs, interprété par deux comédiens, illustrés par le travail du dessinateur Hippolyte.

Collectif l’Intruse / mars et mai 2021
Le collectif l’Intruse s’est créé en 2014 à Lille. Avec la volonté de soulever des problématiques et des réalités sociales que ce collectif pratique un théâtre physique, grotesque nourri par l’improvisation et la création collective. A l’aide d’une bonne poignée de dérision et nourri par l’observation du monde qui les entoure, leurs personnages singuliers interpellent le spectateur. Le collectif l’Intruse est attaché à la création collective et à la diffusion dans de multiples espaces, et revendique un théâtre politique. Leur première création “Le tour de chant de l’Intruse” est un spectacle de chansons féministes autour des luttes des femmes.
Cette résidence permettra au collectif un travail de recherche pour la création d’une suite…

Boubacar NDiaye / Avril 2021
Griot du Sénégal, un des rares conteurs africains de formation traditionnelle qui allie la tradition et la modernité pour en faire une seule voix. Boubacar propose différentes formes de spectacles seul ou accompagné de musiciens. Il peut facilement s’adapter à une demande car pour lui la parole doit être accessible à tous. Il raconte dans des salles de spectacles, des salons du livre, des écoles, des médiathèques, des hôpitaux, des prisons, chez l’habitant, etc.
Il travaille actuellement sur deux nouvelles créations dont le travail d’écriture est en cours.

Projets de Territoire 

Cabaret gourmand et poétique / La Cie de l’Interlock
Pour mener à bien ce projet de pratique de la poésie et programmer la diffusion du Cabaret gourmand et poétique par les habitants du quartier du Pont Loby, le Château Coquelle et la Maison de Quartier du Pont Loby invite la Cie de l’Interlock à poursuivre ses ateliers avec un groupe d’habitants.

Histoires en série / Le Bateau Feu
Durant trois semaines les habitants du Dunkerquois sont invités à suivre, au cours de différents rendez-vous, une même histoire racontée par ses protagonistes. Nous accueillons chaque année avec plaisir une lecture proposée par le Bateau Feu. En janvier 2021 nous accueillons avec plaisir une lecture d’un des 5 textes, de Sylvain Prudhomme, réunis dans « Carnets de la frontière »

“L’université d’hiver” / Les Littoerales
Dans la continuité de L’université d’été l’association Les Littoerales propose un nouveau rendez-vous en mars 2021 et programme des ateliers de pratiques, des conférences et la diffusion d’un spectacle dont le Château Coquelle est partenaire.

“RaConte qui peut !” / Scène ouverte
Notre scène ouverte revient au cours de la saison pour accueillir la parole loquace des amateurs. Ce rendez-vous est animé par Evelyne Caloone dans une ambiance bienveillante et conviviale.

“L’Été des Balises”
Le Château Coquelle collabore avec le Réseau des Balises dans le cadre de l’Eté des balises.
Parmi les différentes animations proposées telles que les ateliers, les expositions interactives, le Château Coquelle propose la diffusion d’un spectacle lié aux arts du récit dans plusieurs bibliothèques et lieux de l’agglomération.

“L’université d’été” / Les Littoerales
Le Château Coquelle soutient l’Université d’été du récit mise en œuvre par l’association Les Littoerales. Ces temps d’échanges conviviaux, transdisciplinaires et intergénérationnels se clôtureront au Château Coquelle avec la diffusion d’un spectacle en août 2021.

Projet Degroote / Elodie Mora
Le quartier Degroote à Téteghem va connaitre dans les mois qui viennent une profonde mutation urbaine dans le cadre de son renouvellement urbain. Ce renouvellement urbain crée pour le territoire et ses habitants un contexte de démolitions et de reconstructions, de
déménagements de familles, de relogements, d’arrivée de nouveaux arrivants.
La démarche de l’artiste s’attachera à, penser le récit construit en termes de transmission, ici, ailleurs, vers demain, dans l’ambition notamment de construire le futur du territoire que le renouvellement urbain impliquera. Cette production du récit, par nature partagée, aboutira
à une diffusion pensée en de multiples supports (spectacles, ateliers, inscription du récit au sein de l’édition attendue par la résidence photographique,…).
Cette résidence se basera sur une logique partenariale affirmée, impliquant les acteurs en présence : habitants, Conseil Citoyen de Téteghem, Ville de Téteghem, bailleur social Partenord Habitat, Le collectif En Rue. A ces acteurs, d’autres partenaires seront associés, comme la DRAC au titre du soutien Tremplin, les Archives de Dunkerque,…