« Brûler les abîmes » d’Emmanuel GUILLAUD

Du 13 janvier au 24 février 2018 dans le Petit Salon. 
Vernissage le 12 janvier à 18h30. Dans le cadre des Rencontres Photographiques de Dunkerque et de Drive-In, en partenariat avec la Plate-forme – Dunkerque.

Diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Art de Paris – Cergy, Lauréat de la Villa Kujoyama 2018, Emmanuel Guillaud travaille la projection de photographies comme une matière qu’il malaxe, transforme, agence dans des installations sombres et fantasmagoriques, comme *Until the sun rises* (Musée d’Art contemporain de Tokyo, Musée d’art de Singapour, etc).

Sa récente résidence à la Plate-forme de Dunkerque et au Château Coquelle a été initiée comme une recherche plastique autour de la projection de photographies. Pourtant, l’artiste a rapidement décidé de consacrer ce temps de recherche à interroger l’exil et le sens des frontières. Immédiatement, il fait une liste de ce qu’il ne fera pas – et tout d’abord, pas de photographies.

Remettant en jeu sa pratique, Emmanuel Guillaud a invité les visiteurs de la Plate-Forme à une exposition multi-forme, dont des images sont montrés ci dessous.

Dans le petit salon du Château Coquelle, les visiteurs sont invites à entrer un par un pour découvrir une des facettes du projet, pour écouter la voix d’exilés, sous forme de films sans images.