Récits sans frontières

En collaboration avec la Communauté Urbaine de Dunkerque, le Château Coquelle porte depuis 2015, le festival intercommunal des arts du récit, nommé « Récits sans frontières »

La Petite Résidence

Chaque trimestre le Château Coquelle invite un conteur, une conteuse, un collectif d’artistes ou une compagnie dans l’optique de sensibiliser les publics aux arts du récit.
L’équipe artistique peut conduire toute action appropriée : ateliers, stages, répétitions ouvertes au public, interventions diverses, ainsi que  la diffusion de spectacle.

Melissa BAKER / octobre novembre 2018
Melissa Baker est le fruit de l’union improbable d’une montagnarde du Kentucky et d’un rebelle irlandais à la Don Quichotte. Elle a connu une enfance plutôt bariolée dans une maison hantée par Jesse James, entourée d’une forêt balayée par la sorcière de Pungo, au bord de la baie de Chesapeake aux États-Unis.
Elle sera en résidence au Château Coquelle pour peaufiner sa nouvelle création : une relecture du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling. Un récit qui permet de se questionner sur sa nature : c’est quoi être humain ?

Amandine ORBAN DE XIVRY / février mars 2019
Amandine Orban de Xivry est conteuse. Ça, ça lui est tombé dessus quand il a été temps pour elle de plonger dans le réel et c’est peut-être ce qui l’a sauvée !
Elle mêle l’écriture et l’oralité, le répertoire traditionnel et les récits de création, le travail en solitaire et les émulsions collectives. A travers les histoires, elle guette les collisions et à chaque big bang intime elle se réjouit de voir que le mur entre réalité et fiction est souvent plus poreux qu’elle ne le pense.

Les ateliers de Pénélope / avril 2019
Emilie Debard et Natalia Wolkowinski seront en résidence au Château Coquelle pour leur nouvelle création : « Dans les jupes de ma mère ». Ce spectacle oscillera entre conte et theatre d’objets pour parler du passage de l’état de nourrisson à celui d’enfant. Comment évoquer le rapport fusionnel de la mère qui rêve de garder son enfant sous son giron et qui aussi rêve de liberté. Parce que les premiers pas sont une grande aventure qui se fait parfois du bout des doigts.

 

PROJETS DE TERRITOIRE

« Le Café Madeleine »
Ce projet propose à des groupes d’aînés de rencontrer une conteuse ; discuter ensemble autour d’un café et d’une madeleine pour offrir la parole à ceux que l’on n’écoute plus beaucoup.
Ces rendez-vous mensuels ont lieu au Val des Roses et permettent aux résidents de rester ouverts sur le monde et non pas de se refermer tout en partageant ce qu’ils sont. Ce projet est tout aussi important pour nous dans la rencontre de nos aînés.

« L’Été des Balises »
Le Château Coquelle collabore avec le Réseau des Balises dans le cadre de l’Eté des balises. Parmi les différentes animations proposées telles que les ateliers, les expositions interactives, le Château Coquelle propose la diffusion d’un spectacle lié aux arts du récit dans plusieurs bibliothèques et lieux de l’agglomération.

« Le Manifeste »
Le Château Coquelle collabore avec la Compagnie des Mers du Nord et accueillera des ateliers du Manifeste dans le champ des arts du récit, suivis d’une présentation au Palais du Littoral à Grande-Synthe, dans le cadre du festival en Juillet 2019.

« L’université d’été » / Les Littoerales
Le Château Coquelle soutiendra l’Université d’été du récit mise en œuvre par l’association Les Littoerales. Ces temps d’échanges conviviaux, transdisciplinaires et intergénérationnels se clôtureront au Château Coquelle avec la diffusion d’un spectacle en Août  2019.

« La soupe aux cailloux »
Nous avons invité quatre conteuses à aborder les thèmes de la citoyenneté, du vivre ensemble, de l’égalité des genres et de la laïcité. Nicolette Picheral, Sandrine Gniady, Marie Prete et Barbara Monin iront à la rencontre des habitants, un temps de discussion et d’échanges pour se questionner sur ces notions et sur leurs sens. Les quatre conteuses partageront leurs histoires et les histoires de tous et chacun au travers de diverses formes de partage. Cette résidence d’artistes fait l’objet sur la saison à venir d’une démarche spécifique sur le territoire de la Tente Verte, dans une collaboration nourrie avec la Maison de quartier de la tente Verte.