Archives pour la catégorie Fonctionnement général

Le Château Coquelle

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrais jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » – Voltaire

Voltaire est bien connu pour ces écrits philosophiques et pour sa grande ironie, mais il est aussi fort reconnu pour sa vie de lutte contre l’injustice, l’intolérance, la cruauté et la guerre. C’est légitimement une référence chère au Château Coquelle. Plus précisément, par ce bon mot, il affirme que notre monde est fait de différences, de divergences et de postures contrariées, mais il y dit surtout que c’est bien cette altérité qui importe et que nous devons nous battre pour cela. Reconnaître l’autre dans sa différence de nous-mêmes n’est pas seulement lui reconnaître son identité, c’est au-delà de chacun et tous, faire de la liberté une valeur suprême, une pulsion de vie. Alors ne soyons pas forcement d’accord, mais soyons ensemble tout de même !

Les multiples ateliers de pratiques culturelles et artistiques en amateur en témoigneront par le fait même d’être des lieux de pratiques, chacune singulière voir divergente, mais qui proposées dans des espaces communs font émerger tant de partages. Tout comme en émergent aussi des projets collectifs, comme « Tunnel »; l’exposition annuelle « Surprises » ou encore les spectacles de fin d’année des ateliers théâtre et guitare, dans lesquels l’individu comme le collectif prennent sens. Un élément spécifique est d’ailleurs à préciser au titre du partage, puisque le spectacle de guitare de fin de saison, fêtera en 2019 ses 20 ans. De même, quelques modifications de temporalités des ateliers seront à prendre en compte du fait du retour du calendrier scolaire à 4 jours par semaine. La priorité de nos actions en direction des plus jeunes nous en impose légitimement la prise en compte.

Sur cette saison à venir, de manière cohérente avec cette volonté de faire commun ce qui nous sépare, les propositions des Rencontres Photographiques de Dunkerque poursuivront leur mise en débat de la société et de nos territoires, proches et lointains. Y seront ainsi questionnés l’environnement, le genre, l’urbanisation, l’espace portuaire, le travail… à cette dimension de mise en débat, la programmation de cette saison sera volontairement composée de propositions mettant en avant la plasticité et l’esthétique, mais ne nous méprenons pas, une telle approche peut porter une réflexion effective sur le réel. Précisons aussi ici une démarche de refonte des processus de formation et de médiation à l’image photographique en cours, aboutissant pour la saison à venir à de nouvelles propositions de formation sous forme resserrée de stages, correspondant à de nouvelles attentes des publics et s’attachant aussi à permettre des approches thématiques et spécifiques ; de même, pour la médiation qui sera composée désormais de multiples rendez-vous de rencontres avec l’artiste ou l’œuvre photographique.

Avec Récits sans frontières, de grandes thématiques de réflexion questionnant nos vécus communs traverseront la programmation à venir, comme la migration, la maladie, le genre, la solidarité, la curiosité scientifique, la rencontre de l’autre, les grands mythes fondateurs,… Nous y expérimenterons même une nouveauté au travers d’une scène ouverte des arts du récit. Fort demandé, ce projet intercommunal des arts du récit nous fait rencontrer de nouveaux partenaires, territoires et publics, qui participent d’une reconnaissance du Château Coquelle au-delà de nos frontières proches et symboliques. De même, au contact d’artistes régulièrement invités dans l’aventure, des regards singuliers nous apporteront des éclairages essentiels, pas seulement sur les grandes questions qui nous traversent, mais aussi sur ici et maintenant et comment nous y vivons.

Au travers des Ateliers Chorégraphiques du Château Coquelle, notre association trace une perspective prometteuse pour la danse sur le territoire. Les succès aux concours fédéraux vécus jusqu’alors, ici chaleureusement félicités ; la qualité de la formation proposée tant en pratique en amateur qu’en préprofessionnalisation, visant une excellence, mais privilégiant aussi et de manière affirmée un accès au plaisir de la danse ; la diversification des propositions et projets d’actions, l’excellence des diffusions présentées (spectacles de fin d’année) ; font des Ateliers Chorégraphiques du Château Coquelle un projet de développement de référence. Cette saison, ici aussi, sera pris en compte le retour du calendrier scolaire à 4 jours par semaine. Une foule d’initiatives émergent, à suivre de près et en conscience.

Plaisir et surprise, débats et partages, tout cela nous attend cette saison, porté par tant de richesses individuelles et collectives des acteurs du Château Coquelle (partenaires, personnels, bénévoles et publics), pas seulement ici remerciés, surtout félicités !

Paul LEROUX

Directeur

Bureau de l’Association :

Claudine HIVIN, présidente d’honneur ; Maryvonne PLAYE, présidente ; Guy GERVAIS, vice-président ;  Thérèse TRAN, trésorière ; Anne-Françoise COULOMBET, trésorière adjointe ; Clémentine VERRONS, secrétaire ; Jean-François GOSSELIN, secrétaire-adjoint